Le TDP vous offre une série d’ateliers de formation pour les enseignants portant sur divers aspects de la pratique théâtrale. Ces ateliers d’exploration vous permettront d’approfondir vos connaissances et de les mettre en pratique dans le cadre de projets scolaires. 

* En cas d’annulation : L’annulation d’une inscription doit être signifiée par écrit au Théâtre Denise-Pelletier, par lettre, télécopie ou courriel, 30 jours ouvrables avant la tenue de la formation. Des frais d’administration de 30 $ seront exigés. Après cette période, il n’y aura aucun remboursement.

  • Atelier de manipulation de marionnette

    Cet atelier vise à démystifier le travail du marionnettiste par une série d’exercices pratiques visant à comprendre certaines techniques qui s’approchent par moment des arts. 

    Pour permettre aux spectateurs de s’émerveiller devant cette forme de théâtre aux possibilités infinies, les marionnettistes doivent apprendre à développer leur concentration, leur agilité physique, leur souplesse, leur écoute, leur regard périphérique, leur coordination, leur capacité à travailler en équipe en plus de muscler leur cerveau afin d’exécuter plusieurs Les marionnettistes sont au service de l’œuvre qu’ils défendent. Ils se servent de leur souffle, de leur agilité corporelle, de leur mémoire affective, de leur sensibilité et de leur voix, pour donner vie à tout ce dont il est possible d’animer. Quand tout ceci est bien intégré, on assiste alors à une proposition théâtrale cohérente et harmonieuse.

     

    Un maximum de 12 personnes par journée de formation

    Réserver

    Crédit: Andréanne Gauthier

    Par Karine St-Arnaud

    Diplômée en interprétation à l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx, Karine cumule plusieurs rôles pour petits et grands au théâtre. Comédienne/marionnettiste/metteure en scène/directrice artistique, elle joue (notamment sous la direction de Claude Poissant, Alexis Martin et Simon Boudreault) , conçoit et met en scène diverses productions en multipliant ses collaborations artistiques avec le Théâtre PàP,  le Théâtre d’Aujourd’hui, la Place des Arts, l’Espace libre, le Théâtre Denise-Pelletier ainsi qu’avec le NTE, le Théâtre Motus et le Théâtre de l’Avant-Pays avec qui elle effectue des tournées distinctes au Québec et à l’étranger.

    Fascinée par la marionnette contemporaine et le théâtre visuel, elle fonde en 2008 sa propre compagnie, le Théâtre sous la main, par laquelle elle construit et façonne des univers à partir de matériaux recyclés. Pour le quintette à vent Pentaèdre, elle conçoit, met en scène et interprète deux contes musicaux illustrés en marionnettes : Les aventures de Pinocchio et Max et les Ogres,  tous deux finalistes aux Prix Opus dans la catégorie Concert jeunesse de l'année. Elle travaille actuellement sur sa nouvelle création, en plus d’offrir, en étroite collaboration avec Casteliers (diffuseur spécialisé en théâtre voué aux arts de la marionnette), des ateliers de marionnette variés, s’adressant aux enfants de tous âges, aux adultes et aux étudiants universitaires.

    • novembre

      • lun 12
      • mer 14
      • ven 16
  • L’improvisation, au-delà du jeu d’idées

     

    L’improvisation est à tort vue par plusieurs -acteurs compris !- comme un jeu d’esprit, de répartie. Pour les deux formateurs, il s’agit plutôt d’un jeu d’émotions.  Leur vision sur l’improvisation c’est ; l’état émotif, le rapport à l’autre et la transformation qui forgent les personnages, la situation et l’histoire. Ainsi abandonné à « ce qui est » plutôt qu’à « ce qui se pourrait », l’interprète -ou le joueur- se tient loin du monde des idées et touche, fait rire ou surprend 1000 fois plus ! Tout « vient tout seul » quand on fait confiance à ce que l’on sent… 

    Grâce à une grande variété d’exercices très simples, les formateurs vous amèneront à entrer en contact avec vous-même, à être vrais, à l’écoute, libres… et à enrichir à la fois votre perception et votre capacité à transmettre l’art d’improviser.

    Un maximum de 12 participants par journée de formation

    Aucun lunch offert pour cette formation de 4 h débutant  à 12h h 30

    Réserver

    Crédit: Julie Perreault et Krystel Marois

    Par Jean-François Nadeau les 3 et 5 décembre et Simon Rousseau, les 10 et 12 décembre

    Jean-François Nadeau- Acteur-créateur, auteur de spectacles à la fois graves et ludiques, Jean-François est diplômé de l’UQAM en communications- profil cinéma (1998) et du Conservatoire d’art dramatique de Montréal (2002). Il a une longue feuille de route en tant qu’auteur, acteur et créateur au théâtre et à la télé, notamment avec les pièces Sac à sacs (2009), Le chaperon est-il si rouge que ça ? (2012) et AVALe (2013) puis au petit écran pour la série jeunesse Tactik, qu’il signe seul ou co-écrit. On a pu le voir récemment au théâtre et à la télé dans les rôles d’Hector dans L’Illiade  au TDP et dans celui de Robin, éducateur-jeunesse, dans la série L’Échappée à TVA. Esprit libre et engagé, il est depuis 2011 membre du groupe d'humour politique Les Zapartistes. Il sera de retour, pour une deuxième association avec Stéfan Boucher avec Nos ghettos, un brûlot sur le vivre-ensemble, qui sera  présenté au FTA 2018 puis au CTDA en novembre prochain. « Enfant de l’impro », il a joué 14 saisons à la LNI et enseigne maintenant le « jeu sans texte » aux élèves du Conservatoire avec son complice Simon Rousseau.

    Simon Rousseau- À sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2001, Simon Rousseau fonde avec ses collègues la troupe du Théâtre de la Banquette arrière. Grand habitué du Théâtre Denise-Pelletier, on a pu le voir dans les productions Le Menteur (2002) La Reine Margot (2010) en plus de se produire sur d’autres scènes montréalaises dans différentes productions et aussi avec sa troupe dans La Fête sauvage (2006)Les Mutants (2012)Damnatio memoriae (2014), Voiture américaine (2015) etplus récemment dans Le timide à la cour (2016) à la Salle Denise-Pelletier. Au cinéma, il a tenu le premier rôle dans  À trois, Marie s’en va réalisé par Anne-Marie Ngô et au petit écran, on un pu le voir notamment dans Dieu Merci!Les Grands Duels de la LNIComment survivre au week-endSérie noire et Unité 9. Sa longue feuille de route en tant qu’improvisateur, remonte à 1996 avec la LIM, puis avec la LNI de 2006 à 2012 pour y effectuer un retour en 2014 à titre d’arbitre en chef.  Il enseigne l'improvisation au Conservatoire d'art dramatique de Montréal 2015. 

    • décembre

      • lun 3
      • mer 5
      • lun 10
      • mer 12
  • Dynamique des corps dans l’espace

    Cet atelier s’attardera aux relations et aux significations créées par la mise en place des corps sur un plateau. Nous verrons comment la disposition des corps peut influencer l’interprétation d’un texte et la perception des spectateurs. Cette observation se fera par le biais des exercices pratiques et théoriques suivants : 

    -          Exploration de l’espace et des différentes relations créées par la mise en place des comédiens; 

    -      Travail d’un extrait de pièce de théâtre et application de l’exploration dans la mise en  place. 

    L’atelier se conclura par une présentation du travail de chacun qui sera suivie de commentaires collectifs sur la perception du travail de tous.

    Un maximum de 14 participants par journée de formation

    Réserver

    Crédit: Marie-Claude Hamel

    Catherine Vidal

    Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en interprétation, Catherine Vidal se consacre désormais à la mise en scène. L’adaptation théâtrale du Grand cahier d’Agota Kristof lui vaut, à elle ainsi qu’à son équipe, une grande reconnaissance publique et critique, marquant le début de sa pratique de la mise en scène. Robin et Marion ainsi que Le cœur en hiver d’Étienne Lepage, Avant la retraite de Thomas Bernhard, Le miel est plus doux que le sang de Philipe Soldevila et Simone Chartrand et Je disparais du norvégien Arne Lygre sont quelques-unes des pièces qu’elle a montées dans différents théâtres. Des couteaux dans les poules de l’écossais David Harrower lui a valu le prix de l’Association Québécoise des Critiques de Théâtre 2013 pour la mise en scène. Elle vient de présenter avec Étienne Lepage une adaptation couronnée de succès, du roman L’Idiot de Dostoïevski,qu’elle a mise en scène au TNM en mars 2018.

    • janvier

      • mar 8
      • jeu 10
      • ven 11
  • Initiation au maquillage de scène

     

    Sous forme de démonstration ponctuée d’interactions avec les participants, cet atelier vous permettra d’acquérir les notions de base du maquillage de scène; les techniques, les instruments et les produits en passant par les notions de morphologie. Partant du principe que le maquillage apporte une dimension supplémentaire dans la construction du personnage, qu’il contribue à une connaissance plus approfondie de son visage et demeure un atout indiscutable pour toute personne qui effectue une prestation sur scène, vous explorerez le maquillage sous les thèmes suivants: 

    -          Son rôle au sein des autres aspects du spectacle;

    -          Son rapport  de distance selon les dimensions de la salle;

    -          Les liens à faire entre le personnage et l’interprète;

    -          Les choix et partis pris  artistiques dont on tient compte;

    -          Le genre de spectacle;

    -          Le principe des ombres et des lumières, le maquillage dit de base, vieillissement, trucs et conseils.

    Au terme de l’atelier, les participants seront appelés à mettre en pratique les notions abordées, en collaboration avec les autres participants, lors d’une période prévue à cet effet.

    Un maximum de 12 participants par journée de formation

    Réserver

    Crédit: Brent Calis

    Par Florence Cornet

    Depuis plus de 30 ans Florence pratique et enseigne le maquillage de scène, principalement dans l’univers du théâtre et de la scène, auprès de metteurs en scène de renom dont Dominique Champagne, Claude Poissant, Robert Lepage, René Richard Cyr, François Girard, pour ne nommer que ceux-ci. En plus de concevoir les maquillages des grands personnages de la dramaturgie sur les scènes majeures du milieu culturel montréalais, elle collabore avec la Schulich School sur ses spectacles d’opéra à l’université McGill. Elle a travaillé à la télévision et au cinéma pendant une quinzaine d’années et a enseigné dans plusieurs écoles de théâtre au Québec et continue de  le faire notamment à l’École nationale de théâtre du Canada. Sa renommée et son savoir-faire l’ont menée vers le  Cirque du Soleil où elle a été conceptrice pour les spectacles Koöza et Michael Jackson immortal tour et depuis 2015, sur les spectacles de la  Série  Hommage qui sont présentés à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières. Florence signera la conception des maquillages du très attendu Bonjour, là, bonjour prévu cet automne à la Salle Denise-Pelletier.  

    La scène est un lieu privilégié de création et d’expression : que ce soit pour des spectacles de théâtre, de danse, de chanson ou tout autre performance scénique, la mise en valeur des visages est un art qui me touche profondément car il touche à l’humain et à l’âme. - Florence Cornet

    • février

      • lun 11
      • mer 13
      • ven 15