Lascaux

février 2019

mar 12 Billets
en
ligne
mer 13 Billets
en
ligne
jeu 14 Billets
en
ligne
ven 15 Billets
en
ligne
sam 16 Billets
en
ligne
mar 19 Billets
en
ligne
mer 20 Billets
en
ligne
jeu 21 Billets
en
ligne
ven 22 Billets
en
ligne
sam 23 Billets
en
ligne
mar 26 Billets
en
ligne
mer 27 Billets
en
ligne
jeu 28 Billets
en
ligne

mars 2019

ven 1 Billets
en
ligne
sam 2 Billets
en
ligne
  • Avant-première scolaire
  • Mercredis causerie après la représentation
  • Première
  • Rencontre avec les artistes après la représentation
  • Supplémentaire
  • Supplémentaire scolaire

Résumé

De Jasmine Dubé
Mise en scène Jasmine Dubé et Pierre Robitaille
Coproduction Théâtre Bouches décousues et Pupulus Mordicus

Billeterie grand public

Fuyant le danger, Madeleine se retrouve prisonnière d’une caverne occupée par Dordogne, une tortue millénaire. C’est dans cet univers hostile qu’elle accouche de Lascaux. Dans l’espoir que son fils connaisse un jour le monde extérieur, elle lui transmet tout ce qu’elle sait : la parole, l’art et l’écriture. Et un jour, Lascaux découvre une issue. A-t-il ce qu’il faut pour survivre ?

Jeu d’acteur, théâtre d’ombres et marionnette, voilà ce que marient Jasmine Dubé et Pierre Robitaille et leurs deux compagnies aguerries, pour ce spectacle qui nous entraîne à l’origine de l’humanité, là où la lumière est à naître.

Équipe

Avec

Éva Daigle, Jules Ronfard et Marjorie Vaillancourt

Concepteurs et collaborateurs

Assistance
Laurence Croteau Langevin
Régie
Gabriel Duquette
Conception
Thomas Godefroid
Marcelle Hudon
Christophe Papadimitriou
Pierre Robitaille
Erica Schmitz

Biographies

Lascaux
Crédit: Angelo Barsetti

Jasmine Dubé Auteure et metteure en scène

Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre en 1978, Jasmine Dubé exerce les métiers d’auteure, de comédienne et de metteure en scène.  Elle a joué à la radio, à la télévision et au cinéma, mais c’est surtout au théâtre qu’on la retrouve (Théâtre d’Aujourd’hui, Théâtre Jean-Duceppe, Les gens d’en bas).  Elle est cofondatrice et directrice artistique du Théâtre Bouches Décousues qui remportait en 2006, le Grand Prix du Conseil des arts de Montréal « pour son apport immense à la vitalité et au développement du théâtre d’ici ». Elle a publié plus de 40 livres et certains de ses textes sont traduits en anglais, portugais, espagnol et italien. Plusieurs de ses pièces ont remporté des prix prestigieux. En 1996, elle reçoit le Prix Arthur-Buies pour l’ensemble de son œuvre. En 2010, on inaugure la Bibliothèque Jasmine-Dubé à Amqui. En 2012, elle reçoit le Prix Raymond-Plante pour son travail exceptionnel en littérature jeunesse. En 2018, elle joue dans Minuit de Marie-Hélène Larose-Truchon présentée à Sherbrooke et à la Salle Fred-Barry ; elle joue aussi dans La mère troll et dans Ma petite boule d’amour du Théâtre Bouches Décousues.

...

Lascaux
Crédit: Droits réservés

Pierre Robitaille Metteur en scène

Pierre Robitaille est-il une marionnette de lui-même ? Il est si inextriquablement associé à elle depuis plus de 35 ans ; il a prêté vie à ses pantins et ses fantoches  sur toutes les scènes : le cirque, la danse, la télévision, les arts visuels, le théâtre ont reçu la visite de ses personnages parfois résolument grotesques et bigarrés, parfois délicats et tout en finesse mais toujours porteurs de joie et d’une profonde humanité. Chantre de la marionnette pour adultes depuis toujours et avec sa compagnie Pupulus Mordicus née en 1995, c’est aussi un collaborateur de L’Ubus théâtre depuis sa fondation.

Il est créateur des marionnettes du Périple, de L’Écrit de cette dernière compagnie ainsi que  de celles de Jacques et son maître, de Cabaret Gainsbourg et de Méphisto-Méliès de Pupulus Mordicus de même que celles de La face Cachée de la lune de Robert Lepage. Comédien-manipulateur, concepteur de marionnettes, idéateur de spectacle, formateur, bref rien ne l’arrête pour servir sa compagne articulée…

Récipiendaire de nombreux prix et ayant participé à de nombreuses productions marquantes, il a sans nul doute marqué le paysage de la marionnette pour adultes au Québec en ayant contribué à la présence maintenant affirmée de celle-ci dans le paysage théâtral d’ici.

Il a conçu le tableau «Machineries» pour le parcours Où tu vas quand tu dors en marchant… ? du Carrefour international de théâtre de Québec, éditions 15 et 16, une allégorie post-industrielle inspirée des œuvres de 1984 de Georges Orwell et Métropolis de Fritz Lang, pour ensuite se frotter aux univers de Georges Méliès et Don Quichotte de la Mancha.

...

Lascaux
Crédit: Sophie Grenier

Éva Daigle Comédienne

Depuis sa sortie du CADQ en 1998, Éva Daigle est très active dans le milieu théâtral professionnel à Québec et à Montréal, ainsi qu'en tournée ici et en Europe. 

 

On lui confie l'interprétation de rôles qui comptent parmi les plus grands et les plus complexes du répertoire théâtral: Tamara dans L'Orangeraie; Marie-Lou, Albertine et Pierrette dans plusieurs oeuvres de Michel Tremblay; Renée dans Madame de Sade; l'Infante dans Le Cid; La Fiancée dans Noces de sang; Chimène dans Le Cid maghané...

 

Elle travaille aussi au cinéma et à la télévision: récemment, elle a tourné pour District 31Unité 9Chasse-GalerieComplexe G et Ruptures. 

 

Sa pratique l'amène à travailler avec plusieurs metteurs en scène importants : Alexandre Fecteau, Claude Poissant, Lorraine Pintal, Martine Beaulne, Jean-Pierre Ronfard, Martin Faucher, Gill Champagne, Frédéric Dubois, Louise Laprade, Martin Genest, Philippe Soldevila… dans des oeuvres d'auteurs les plus variés : Larry Tremblay, Yukio Mishima, Claude Gauvreau, Milan Kundera, Eugène Ionesco, Alessandro Baricco, Plaute, Loup Bleu, Raymond Queneau... Elle participe également à  plusieurs créations (Fanny Britt, Isabelle Hubert, Mercè Sarrias, Francis Monty, et autres). 

 

À Montréal, on a pu la voir sur scène entre autres dans L’orangeraie (Th. Denise-Pelletier, 2016, production qui sera reprise en 2018), Albertine, en cinq temps (TNM, 2014), Couche avec moi (C'est l'hiver) (Espace Go, 2006), À quelle heure on meurt? (Théâtre Denise-Pelletier, 2001), Contes-Gouttes (Maison Théâtre, 2002) ainsi que Noces de sang et Le Cid maghané (salle Fred-Barry, 2005 et 2001). 

 

Elle fit également partie d'autres audacieuses aventures artistiques comme par exemple le transatlantique Québec-Barcelona, (co-production Théâtre Sortie de Secours et Sala Beckett, présentée à Québec et à  Barcelone, automne 2012) et le décoiffant cabaret Show d'Vaches au Bitch Club Paradise (Théâtre Périscope, 2005-2007). 

 

Certains de ses rôles ont été primés, comme celui de Catherine Tayet dans L'Asile de la pureté (mise en scène de Martin Faucher, 2009) qui lui fit remporter le prix Janine-Angers, et l'Infante dans Le Cid (mise en scène de Gervais Gaudreault, 2004) qui lui valut une nomination pour le prix Paul-Hébert.

...

Lascaux
Crédit: Maxime Côté

Jules Ronfard Comédien

Dès son enfance, Jules est entouré d’art, passionné de jeu, de mise en scène, d’écriture, de cinéma, il étudie à l'École nationale de théâtre du Canada de 2014 à 2018. 

 

À l’École Nationale de Théâtre du Canada, il travaille l’improvisation avec Nicolas Cantin et Hélène Mercier. Il aborde le théâtre de Dalpé et de Tremblay avec Stéphane Jacques, Ionescoavec Élise Guilbeault, Roméo et Juliette avec Linda Laplante, l’univers de Mouawad avec Richard Thériault, la poésie avec Dany Boudreault, un collage des textes de Molière avec Denis Lavallou. Il danse sous l’oeil de Mélanie Demers ainsi que de Manon Oligny. Il fait la rencontre de Christian Lapointe où il interprète la jeunesse dans Les Beaux Dimanches de Marcel Dubé. Il touche à Hamlet avec Marc Béland, joue dans un spectacle pour enfant signé par Arianna Bardesono et Zach Fraser. Il interprète deux textes de Gabrielle Chapdelaine mis en scène par Michel-Maxime Legault et par Philippe Cyr. Il a la chance de faire une création collective à Paris avec Robert Bellefeuille et d’être dirigé par Florent Siaud au Monument National pour jouer Les Trois Soeurs de Tchekhov. 

 

Lors de sa formation, il fait ses propres expériences artistiques lors des festivals de théâtre, en tant qu’interprète, dans des productions tel que : Détruire nous allons (Philippe Boutin) en 2014, MA(G)MA (Léo Loisel) en 2015, Quand on est réduit à ses os (Alice Dorval) 2016, Hamlet-Machine (Jocelyn Pelletier) 2017. Jocelyn Pelletier le mettra d’ailleurs en scène dans des textes de Ravenhill, Falk Richter, Heiner Müller. 

 

Pour alimenter son interprétation il aime toucher à la poésie, la danse contemporaine, l’art visuel ainsi que le montage vidéo et sonore.

...

Lascaux
Crédit: Nicola-Frank Vachon

Marjorie Vaillancourt Comédienne

Marjorie Vaillancourt est issue de la promotion 2002 du Conservatoire d’art dramatique du Québec. Depuis, nous avons pu la voir dans plusieurs rôles marquants dont Djoukie dans Le langue-à-langue des chiens de roche (2004), pour lequel elle fût récipiendaire en 2015 du prix Nicky-Roy pour la révélation de l’année à Québec, Jeanne-d’arc dans Sainte-Jeanne (2005), la Zarzaise dans La gloire des filles à Magloire (2008), Erika dans Kliniken (2010) et dernièrement, nous avons pu la voir dans Chante avec moi présenté au Trident en 2014. Cette comédienne a eu sa première expérience de marionnettiste en 2009 avec la pièce Ernest T. de la compagnie Ubus Théâtre. Elle a repris cette pièce en 2012 lors de différents festivals. En 2015 et 2016, elle fût également marionnettiste pour le tableau La Machinerie de Pierre Robitaille lors du parcours Où tu vas quand tu dors en marchan ? durant le Carrefour international de théâtre. À travers ces années, Marjorie a également fait du doublage et obtenu divers rôles au cinéma et à la télévision.

 

...

Espace prof

Durée

À venir

sans

Entracte

Billeterie grand public
Besoin de plus de renseignements?

Contactez nos Services scolaires au 514 253-9095 poste 224 ou par courriel

Lundi au vendredi - 9h à 17h

Préparer votre sortie

Le TDP vous propose...