La Place Rouge

octobre 2018

mar 9 Billets
en
ligne
mer 10 Billets
en
ligne
jeu 11 Billets
en
ligne
ven 12 Billets
en
ligne
sam 13 Billets
en
ligne
mar 16 Billets
en
ligne
mer 17 Billets
en
ligne
jeu 18 Billets
en
ligne
ven 19 Billets
en
ligne
sam 20 Billets
en
ligne
mar 23 Billets
en
ligne
mer 24 Billets
en
ligne
jeu 25 Billets
en
ligne
ven 26 Billets
en
ligne
sam 27 Billets
en
ligne
  • Avant-première scolaire
  • Mercredis causerie après la représentation
  • Première
  • Rencontre avec les artistes après la représentation
  • Supplémentaire
  • Supplémentaire scolaire

Résumé

De Clara Prévost
Mise en scène Isabelle Leblanc
Productions Productions Fil d'or

Billeterie grand public

Réunies après des  années  de  silence,  Elena et Sonia s’apprêtent à  célébrer  la  mémoire de leur mère musicienne, lors d’un hommage posthume. Par un jour de canicule où le temps s’étire, Hakim, un réfugié que Sonia doit accueillir chez elle, tente de faire sienne sa terre d’accueil. Et le piano se réanime d’entre les morts.

Récit des petites et grandes guerres qui traversent la société, ce premier texte de Clara Prévost trouve sa source au cœur de l’œuvre d’Anton Tchekhov, et dans ce désir de Productions Fil d’or de créer des ponts, entre répertoire et création, d’un humain à l’autre.

Équipe

Avec

Yann Aspirot, Jérémie Bouchard, Abdelghafour Elaaziz, Joanie Guérin, Clara Prévost, Rebecca Vachon et la musicienne Lucie Dubé

Concepteurs et collaborateurs

Assistance et régie Mélissa Campeau Conseil dramaturgique Pierre Bernard, Isabelle Leblanc Conception Éric Forget, Rogé Francoeur, Sophia Graziani, Chantal Labonté Direction technique et de production  Éric Le Bre'ch

Biographies

La Place Rouge
Crédit: Andréanne Gauthier

Clara Prévost Auteure

Dès sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada en 2015, Clara joue dans la pièce Wombat, écrite et mise en scène par Jean-Guy Legault, et part en tournée en France avec Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu, sous la direction d’Éric Jean. Elle joue également dans Anne, la maison aux pignons verts, mis en scène par Frédéric Bélanger, et dans Filles en liberté, mis en scène par Patrice Dubois. Au Toronto Fringe Festival 2017, elle est récipiendaire dans la catégorie Outstanding performancespour le rôle de Lady Macbeth dans Macbeth Muet, pièce mise en scène par Jon Lachlan Stewart, qui tourne notamment à New York, Toulouse, Vancouver et Houston, et qui fait partie de la programmation du Festival de Casteliers 2018. Parallèlement, en plus de participer à plusieurs courts métrages et webséries (OcéaneStarving artistsRôle muetDu nouveau par la fenêtre, etc.), elle collabore à la mise en scène et joue dans Après le temps, la première création de sa compagnie de théâtre Productions Fil d’or. 

 

Avec La Place Rouge, son premier texte, Clara découvre un nouveau moyen d’expression pour participer aux discours sociétaux qui lui tiennent à cœur.

...

La Place Rouge
Crédit: Pascal Sanchez

Isabelle Leblanc Metteure en scène

Diplômée de l’École nationale de théâtre en Interprétation, Isabelle Leblanc fonde le Théâtre Ô Parleur aux côtés de l’auteur et metteur en scène Wajdi Mouawad. Leur collaboration se déploie sur plus de deux décennies et, à titre de comédienne, elle prend part à de nombreuses créations, dont Littoral (1997) et Incendies (2003). Auteure et metteure en scène, Isabelle Leblanc porte à la scène ses textes Aube (2001, FTA) et L’histoire de Raoul (2003, Quat’Sous). Pour Le Théâtre de La Roulotte, elle met en scène Les Déculottés de Lauriane Derouin à l’été 2016.

À titre de professeure et metteure en scène invitée, elle enseigne depuis 2007 à l’École nationale de théâtre du Canada de même qu’à l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe. Enfin, elle s’est jointe à l’équipe de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM depuis trois ans.

 

...

La Place Rouge
Crédit: Guillaume Boucher

Yann Aspirot Comédien

Interprète de danse contemporaine, chorégraphe et enseignant, Yann s’intéresse à la danse et au théâtre depuis longtemps. C’est ce qui l’amènera, après un début de carrière professionnelle en danse, à poursuivre ses études en Interprétation théâtrale à l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, où il reçoit son diplôme en mai 2017. Artiste multidisciplinaire, Yann s’investit comme danseur-interprète dans la pièce Détruire, nous allons de Philippe Boutin, présenté au OFFTA, en collaboration avec Dave St-Pierre. Entre les voyages où il se perfectionne en danse contemporaine, Yann défend un premier rôle dans la série District 31 et travaille comme chorégraphe sur plusieurs spectacles professionnels. Sa première mise en scène, Numéro 3, est présentée dans le cadre du festival Fringe de Montréal en 2017 et est en nomination dans la catégorie « Meilleure production francophone ». Impatient de créer, dès sa sortie de l’école, il entreprend déjà plusieurs projets en tant que metteur en scène, comédien, danseur et improvisateur. Après son passage au Fringe, il part en tournée avec le spectacle Le Diable est dans les détails avec le Théâtre du 450. À l'automne 2017, il réalise son premier spectacle Sex(e) avec sa compagnie du Théâtre de la Bourde à La Risée, comme metteur en scène.

 

...

La Place Rouge
Crédit: Andréanne Gauthier

Jérémie Bouchard comédien

Passionné par le jeu et diplômé de l’école de théâtre de Saint-Hyacinthe en 2017, Jérémie est continuellement plongé dans une multitude de projets. Dès sa sortie, il participe au festival de théâtre de l’Assomption avec « La nuit, tous les pas prennent vie » une création de la compagnie « Inside ». De plus, il interprète Lucas dans la pièce « Hâgar et la Source » qui a été présentée en mars 2018 à l’Espace La Risée et qui sera représentée en février 2018. Auteur amateur à ses heures, il interprète trois de ses textes durant les soirées mensuelles thématiques « Vive et Fruitée » se déroulant au café les Oubliettes. Il s’implique également dans plusieurs projets de court métrage et continue sa formation en participant à des cours de jeu devant la caméra. Plusieurs autres projets sont à venir pour Jérémie tels une série web qu’il coécrit, une compagnie qu’il démarrera sous peu, ainsi qu’un projet clownesque en chantier. 

La Place Rouge
Crédit: Véro Boncompagni

Abdelghafour Elaaziz Comédien

Abdelghafour Elaaziz est issu de l’Institut Supérieur d’Art Dramatique à Rabat. Après une riche expérience artistique au Maroc, il a rejoint, en 2003, l’équipe du Théâtre National de Toulouse en France. Avec ce Théâtre, il participe à  La nuit poème Fernando Pessoa dirigé par Jaques Nichet et Pylade  de P. P. Pasolini, mise en scène par Sébastien Bournac. À Paris, on a pu le voir dans une production du théâtre Paris-Villette : Des voix qui s’embrassent, textes de John Milton Synge mis en scène par Frederick Leidgenz. En 2006, il s’installe à Montréal et participe au film  Le Banquet de Sébastien Rose et il joue dans Truth and treason  de Rahul Varma, mise en scène par Arianna Bardesono. Il décroche un premier rôle aussi dans le film nominé aux oscars,  Incendies de Denis Villeneuve. En 2011, il tient un rôle dans Cantate de guerre de Larry Tremblay, mise en scène par Martine Beaulne, puis dans The Poster(version anglaise de L’affiche de Philippe Ducros). Parallèlement, il joue dans deux long-métrages : Boucherie Halal de Babek Aliassa en 2011 et Diego Star de Frédérick Pelletier en 2012, puis il participe à la série télévisée Le Gentleman 3  de Louis Choquette. En 2014, en achevant sa maîtrise en théâtre à l’UQAM, il incarne un solo au théâtre de Quat’sous, Besbouss, Autopsie d’un révoltéde Stéphane Brulotte, mise en scène de Dominique Champagne. Depuis 2015, On a pu le voir dans les long-métrages, le film oscarisé Arrival de Denis Villeneuve et Votez Bougon! de Jean François Pouliot. Il a participé aussi dans séries télévisuelles comme  Blue Moon, L’imposteur, Écrivain public1 et 2,La théorie du Koet Nouvelle adresse. En 2017, il a tenu un premier rôle éponyme dans Le court métrage Fareed, réalisé par Rudy Barichello, et qui a obtenu le prix du meilleur film à Dubaï. Récemment, Il a joué dans le court-métrage Écume d’Omare Elhamy et la série Clash de Simon Barette.

 

...

La Place Rouge
Crédit: Alexandre Champagne

Lucie Dubé Musicienne

Pianiste, auteure, compositrice et interprète, Lucie Dubé a participé à plus de 150 concerts dans au-delà de 20 pays en Europe et dans l’océan indien ainsi que dans plusieurs villes aux États-Unis. Au Québec, elle met constamment ses talents au service de causes humanitaires et éducatives, en participant à plusieurs concerts bénéfices et événements spéciaux. En 1997, ayant à son actif une centaine de compositions, elle participe à quelques enregistrements aux États-Unis comme auteure, compositrice et interprète avant de signer son premier album solo, Avant de lever l’ancre. En 2002, elle commence une série de représentations du spectacle En dehors du temps. Elle réalise ensuite un premier album pour enfants intitulé Mon coffret à outils. Puis, en collaboration avec le violoniste Christian Prévost, elle met sur pied Les Concerts chez soi, nouveau concept pour favoriser un contact et des échanges plus intimes. Lucie vient tout juste d’enregistrer un nouveau disque intitulé Les Paroles cachées. Parallèlement, elle compose et interprète la musique des créations de Productions Fil d'or. Depuis une trentaine d’années, Lucie enseigne également le piano et le chant.

 

...

La Place Rouge
Crédit: Maxime Côté

Joanie Guérin Comédienne

Joanie est diplômée de l'École Nationale de théâtre du Canada depuis mai 2017. À sa sortie de l'école, elle a joué la pétillante Anne Bonny dans Bras de Fer, présenté à la Roulotte (M.e.s. Jean-Simon Traversy) suivie de la stridente Mireille «Mimi» Roy dans Nos Coeurs Remplis d’Uréthane d’André Gélineau, présenté au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui dans le cadre de Dramaturgies en Dialogue 2017. 

Au cinéma, on pourra la voir prochainement dans Les Vauriens de Julien Lacroix et Adib Alkhalidey ainsi que dans les court-métrages Mon Boy de Sarah Pellerin, Le Prince de Val-Bé de Jean-François Leblanc et Forêt Noire de Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné. 

En 2018, elle a aussi travaillé avec la compagnie La Bataille de Sarah Berthiaume et Sébastien David au Centre des auteurs dramatiques (CEAD) ainsi qu’avec Sylvain Bélanger dans le cadre de la lecture de Ce qui nous reste de ciel de Kevin Keiss, présentée au Festival du Jamais Lu. 

...

La Place Rouge
Crédit: Maxime Côté

Rebecca Vachon Comédienne

Graduée de l’École Nationale de théâtre du Canada en 2016, Rebecca a aussi suivi une formation de l’acteur en Russie et au Belarus ainsi qu’une formation en théâtre de marionnettes (École STD, Moscou). À l'été 2017, elle participe au laboratoire de théâtre figuratif de St-Petersbourg. Ayant débutée à l’âge de 15 ans sur les planches du Prospero dans la pièce de David Harrower Blackbird (Téo Spichalski, La Veillée), elle a déjà à son actif plusieurs projets dont Comment l’acier fût trempé (Boris Konstantinov et Evgueni Ibragimov, Théâtre Obraztsov, Moscou), Les déculottés (Isabelle Leblanc, Théâtre La Roulotte), Sexe des pigeons (texte Véronique Côté, m.e.s Gabrielle Côté, Théâtre du Fol espoir), Caligula (René Richard Cyr, TNM) et L'Idiot de Dostoïevski adapté par Étienne Lepage (Catherine Vidal, TNM). Avec sa compagnie de théâtre Productions Fil d'or, elle collabore à la mise en scène et joue dans Après le temps.

 

...

Ce qu'on en dit

« Avec ce premier texte prometteur de Clara Prévost, les Productions Fil d'or poursuivent de belle manière la saison de Fred-Barry, entamée sous le signe de la parole féminine.» 

Mon Théâtre

«Il s’agit d’une proposition théâtrale audacieuse et singulière qui amène le spectateur à réfléchir sur les notions de conflits, d’hostilités et de guerres sous leurs différentes facettes.»

Alexandre Provencher - Bible Urbaine

« C’est la méfiance et la peur de l’autre que l’on retrouve partout qui m’ont poussée à écrire cette pièce, confie l’auteure. La violence est partout dans la société »

Entrevue avec Clara Prévost au JDM

 

Louise Bourbonnais - Le Journal de Montréal

Une joute féminine

« Les rôles principaux sont tenus par Clara Prévost, Rebecca Vachon et Joanie Guérin qui nous offrent une solide prestation.»

Dominique Denis - ARP Média

« Ce drame nous a permis de découvrir la polyvalence de Clara Prévost en tant que comédienne, autrice, musicienne et peut-être même polyglotte, certains textes étant en russe et en arabe »

Diane Beaudin - Éklectik Média

« Du début à la fin, la performance de Rebecca Vachon (Sonia) se démarque. Intense et vraie, elle trouble par le don de soi qui anime son personnage et par la détresse profonde qui la mènera à sa perte. À ses côtés, mentionnons la présence sur scène d’Abdelghafour Elaaziz (Hakim). Il interprète avec une touchante retenue le rôle du réfugié porteur de drames indicibles et émeut le public à plusieurs reprises. Enfin, il est impossible de taire le talent de la musicienne Lucie Dubé (la défunte mère) qui redonne vie au piano de la maison alors que ses filles s’entredéchirent.»

Marie-Andrée Arsenault - Mazrou

Espace prof

Durée

1h20

sans

Entracte

Billeterie grand public
Besoin de plus de renseignements?

Contactez nos Services scolaires au 514 253-9095 poste 224 ou par courriel

Lundi au vendredi - 9h à 17h

Cahier du Théâtre Denise-Pelletier

Préparer votre sortie

Le TDP vous propose...